Stan Madoré

Formateur et superviseur en analyse transactionnelle

PTSTA O

L’analyse transactionnelle est une théorie de la personnalité et de la communication.  Je l’associe à la la philosophie, aux pratiques narratives et aux arts graphiques pour révéler l’essence des concepts.

Agenda

Juin
27
jeu
Expérimenter l’AT par la pratique des arts graphiques
Juin 27 @ 10 h 00 min – Juin 28 @ 17 h 00 min
Juil
8
lun
Supervision co-animé
Juil 8 Jour entier
Sep
26
jeu
AT202 – Toulouse @ Coach Pro - Toulouse
Sep 26 @ 9 h 00 min – Sep 27 @ 17 h 00 min
Oct
4
ven
Cours 101 Blended – Lyon @ Neonima
Oct 4 Jour entier

Les 4 premiers chapitres en e-learning : http://tinyw.in/7DV4

Le reste en salle

Oct
30
mer
Théorie organisationnelle de Berne @ Neonima
Oct 30 @ 9 h 00 min – Nov 1 @ 17 h 00 min

La supervision co-animée

Myriam Chereau & Stan Madoré

La supervision croisée se pratique en groupe et est animée par deux superviseurs. Elle tend à renforcer la compréhension d’une problématique présentée par un des membres car, après un temps de supervision, les superviseurs échangent devant le groupe, sur leur ressenti, leur stratégie d’accompagnement et leur compréhension du problème.

Cette conversation vient éclairer chaque membre, et plus particulièrement celui qui a été supervisé, sur l’utilisation des processus et des concepts d’AT afin que chacun puisse les intégrer dans sa pratique professionnelle.

AT 101

L’atelier 101 (ou cours 101) est la formation d’introduction à l’Analyse Transactionnelle.

Son programme est établit par les instances internationales, le déroulé est identique, quelque soit l’école et le formateur qui l’anime.  La  durée est au minimum de 12 heures. Comme toutes les formations en AT le formateur doit être agréé par l’EATA, European Association for Transactional Analysis. C’est aussi un prérequis pour s’engager dans un processus de certification CTA, analyste transactionnel certifié.

Supervision

La supervision permet d’éclairer les personnes (coach, manager, éducateur, thérapeute…) sur leur pratique professionnelle, en tenant compte de leur perception des évènements, leur environnement, des relations et comportements qu’elles entretiennent avec leur entourage.

Le superviseur s’engage dans une protection en cascade. Il accompagne les supervisés dans la lecture de leurs interventions et des implications qui en découlent, pour eux et leurs clients. Il a un rôle de soutien, qui permet la prise de recul et apporte, si besoin, les clés théoriques pour une meilleure compréhension des processus relationnels.

AT et Arts Graphiques

Cet atelier  est l’occasion de vivre une expérience artistique et d’en ressentir les effets, pour accéder à l’essence des concepts d’AT et les remettre en perspective, dans leur compréhension et utilisation. C’est à partir d’une posture de martien, provoqué par le processus, que chacun peut assimiler l’AT.

C’est une intégration des concepts par l’association de plusieurs approches : émotionnelle par l’expérimentation, philosophique en revisitant le sens de la théorie en AT et de son application, corporelle en s’interrogeant sur le rapport au corps, le sien et celui du modèle.

{~|icon_quotations~|elegant-themes~|outline
Dire bonjour correctement, c’est voir l’autre personne prendre conscience d’elle en tant que phénomène, se manifester à elle et se tenir prêt à ce qu’elle se manifeste à soi.

– Eric Berne – Que dites-vous après avoir dit bonjour ?

BLOG

 

Le schéma d’identités – Carlo Moïso – Chapitre 8

Chapitre 8 – Une vision particulière des jeux psychologiques. Pour Carlo Moïso, dans les séquences de jeux psychologiques, c’est le crapaud qui vit la confirmation scénarique. En clair, lorsque le jeu psychologique aboutit à une confirmation scénarique…

Le schéma d’identités – Carlo Moïso – Chapitre 6

Chapitre 6 – L’identité. Pour Carlo Moïso « L’identité est l’ensemble des idées, affects et comportements dans lesquels nous nous reconnaissons. » (CM).  Le fait que nous ayons une impulsion à nous définir , à chercher à découvrir et à partager notre identité…

Le schéma d’identités – Carlo Moïso – Chapitre 5

Chapitre 5 – Usage en thérapie. Marie (enfant naturel) a besoin, comme toute fille de son âge, que son père la regarde avec plaisir mais sans désir. Si le père (et/ou les autres hommes de l’environnement) montre de l’intérêt et du plaisir pour la fille, pour sa croissance, sa transformation, elle pourra…

Le schéma d’identités – Carlo Moïso – Chapitre 4

Chapitre 4 – L’observation du masque. Les attributions et les étiquettes sont généralement significatives du masque. Lorsqu’un père en présentant son fils âgé de 11 ans dit à son ami : « je te présente Matéo, mon fils, il est timide », il décrit à son ami le processus d’adaptation que son fils a choisi pour répondre…

Le schéma d’identités – Carlo Moïso – Chapitre 3

Chapitre 3 – L’identité adaptative sociale : le masque. L’origine du masque est l’apport par l’enfant de réponses aux questions concernant l’insertion sociale répondant au besoin d’appartenir (Belong). Face aux attentes de son environnement, l’enfant s’adapte et selon les réponses à ce qu’il montre…

Le schéma d’identités – Carlo Moïso – Chapitre 2

Chapitre 2 – L’Enfant Blessé et le Crapaud. Lorsque la réponse de l’environnement est inadéquate, parce que négative ou rejetante, elle va conduire l’enfant à continuer à ressentir du mal-être, le soulagement ne sera pas présent. En fonction de ce ressenti, et si la situation se répète ou est très violente…

Le schéma d’identités – Carlo Moïso – Chapitre 1

Chapitre 1 – L’Enfant Naturel. Carlo a développé de nombreuses idées passionnantes, il a néanmoins peu écrit. Le modèle des identités est ainsi présenté dans une seule de ses publications, une conférence donnée en Italie, traduite et publiée aux Editions d’Analyse Transactionnelle à Lyon…

Place et rôle de l’espoir dans les relations

Article écrit par Myriam Chéreau et Stan Madoré INTRODUCTION L’être humain est un être de relation. Pour se développer, l’homme a besoin fondamentalement de contacts sociaux. Etre en lien estaussi vital que s’alimenter. Aujourd’hui, dans le monde du travail, on parle...

Suivez-nous